Reconstituer les dynamiques culturelles grâce au Web Sémantique

Introduction by OpenMethods Editor (Delphine Montoliu): This post outlines some methods and tools for better visualizations and contextual analysis in Ancient History.

Dans un premier temps, les concepteurs se sont attachés à collecter et présenter les textes afin de faciliter leurs comparaisons. C’est grâce au developpement d’un lecteur de texte (le folioscope) qui permet de visualiser plusieurs textes dans la même page, de bénéficier d’un index des noms propres/lieux, et d’une multitude de fonction d’édition, que les comparaisons sont possibles. Cette interface est la principale porte d’entrée dans la découverte des contenus car elle permet d’être au plus près du texte. Technologiquement, ce qui fait l’intérêt du projet est son utilisation des protocoles et outils du web sémantique appliqués à l’analyse littéraire. Tout texte est alors extremement structuré (en XML TEI) et lié à d’autres textes et ressources (triplet RDF suivant les recommandations du Linked Open Data), les liaisons entre les items sont définies dans une ontologie détaillée (OWL), les identifiants des textes (URN) sont clairement normés grâce au protocole CTS. L’ensemble des technologies et méthodologies utilisées sont documentées dans l’onglet Methodology du site.

 

Original publication date: 23/12/2013.

Source: Reconstituer les dynamiques culturelles grâce au Web Sémantique – Introduction aux humanités numériques